Châtelaines huguenotes

Les femmes, en particulier celles de la noblesse, ont joué un rôle tout-à-fait décisif dans le développement de la Réformation en Bretagne. Nous présentons ici quelques-unes d’entre elles :

 Charlotte de Laval (1529-1568)

MontmuranpixElle était bretonne, elle devint protestante, elle eut des rois dans sa descendance…
Cliquer ici pour lire la suite

 

 

Renée de France (1540-1574)

RenéedeFrancepixFille d’Anne de Bretagne, elle aurait pu être duchesse des Bretons mais épousa le duc de Ferrare. Elle reçut Jean Calvin et embrassa le protestantisme.

 

 

Cliquer ici pour lire la suite

 

 Isabeau d’Albret (ou de Navarre, 1513-1560), vicomtesse de Rohan.

IsabeauAlbretpixGrand-tante du futur roi Henri IV, épouse de René Ier de Rohan, elle introduisit la Réforme à Blain.
Cliquer ici pour lire la suite

 

  Renée de Rieux (1524-1567)

RenéedeRieuxpixL’héritière de la fortune des Laval ne fut pas heureuse en ménage. Mais elle prit tous les risques pour établir la Réforme à Vitré.

 

Cliquer ici pour lire la suite

 

 

Claude de Rieux (1525-1561)

claudeRieuxpixLa châtelaine de la Bretesche, épouse de François d’Andelot, accueillit sur ses terres de Nivillac et La Roche-Bernard la première prédication calviniste publique en Bretagne.

Cliquer ici pour lire la suite

 

 

 

Jeanne de Maure

Jeanne de Maure pixSoeur du comte de Maure, pionnier du protestantisme breton, mère du capitaine huguenot Charles du Quélennec, elle s’attacha à créer un prêche à Cornillé (Ille-et-Vilaine).

Cliquer ici pour lire la suite

 

Anne Gouyon de Matignon

RocheGouyonpixElle descendait d’une grande maison de Bretagne,  mais résidait à  la cour de Navarre où elle se convertit à la Réforme.
Cliquer ici pour lire la suite

 

Renée de Plouer

SaffrépixChâtelaine de Saffré, protestante, cultivée et très efficace dans la gestion de son domaine, elle laisse le souvenir d’une femme disposant de réels pouvoirs
Cliquer ici pour lire la suite

 

 

Françoise de Rohan

GarnachepixOu l’histoire d’une vie gâchée…

 

Fille d’Isabeau d’Albret, calviniste comme ses frères Henri Ier et René II de Rohan, ses soucis matrimoniaux passionnèrent la Cour de France.
Cliquer ici pour lire la suite

 

Claude du Chastel (1554-1587)

Combourgpix2La mémoire de cette grande et vertueuse huguenote a connu un singulier destin. Encore à peu près inconnue au XIXe siècle, Claude du Chastel est brusquement sortie de l’ombre quand deux érudits ont découvert le cahier des mémoires de son mari, Charles Gouyon de la Moussaye. Elle est aujourd’hui, et de loin, la Réformée bretonne la plus connue. Nous lui consacrons plusieurs  articles.

Cliquer ici pour lire le premier article : Romance au coeur des Guerres de religion

Cliquer ici pour lire le deuxième article : Courtiser une héritière

Cliquer ici pour lire le troisième article : « Une véhémente passion… »

 

Philippe de Maridor

BoislaRochepixOn la prénommerait plutôt Philippine aujourd’hui. Fille d’Anne de Gouyon de Matignon, elle apporta la Réforme jusqu’en Basse Bretagne en épousant Yves du Liscouët.

Cliquer ici pour lire la suite

 

 

 

 

Anne d’Alègre

La belle-fille de François d’Andelot devint, au tournant du XVIIe siècle, la protectrice des huguenots bretons

Cliquer ici pour lire la suite

 

Une réponse à Châtelaines huguenotes

  1. j’adore ton blog ! Merci beaucoup pour ces bonnes infos ;))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *