Jean Paar (1932-2014)

Jean Paar (1932-2014) : implanteur d’oeuvres protestantes en Bretagne.

Le pasteur Jean Paar est décédé le 14 mai 2014 à l’âge de 82 ans. C’est un équipier de la première génération du Réseau FEF (Réseau fraternel évangélique français) qui disparaît. C’est aussi un acteur majeur de la mise en place de ces Églises dans le nord de la Bretagne.

Jean Paar

Le pasteur Jean Paar en 2013

     Jean Paar est né le 16 février 1932 à Hussein Day, dans la banlieue d’Alger. Il est issu d’un foyer mixte dont le père est catholique. Devenu orphelin de mère à l’âge de 9 ans, il est accueilli dans le foyer d’une de ses tantes, qui est officière de l’Armée du Salut. Il frôle la mort et vit de près les horreurs de la Seconde guerre mondiale. Adolescent, il participe à une convention biblique à Guebwiller (Haut-Rhin). Il est alors interpellé par les paroles d’un chrétien qui lui pose la question : « appartiens-tu au Seigneur Jésus ?». Il décide de s’engager pour Dieu, puis de rentrer dans le ministère.
Il reçoit une formation à l’Institut Missionnaire Évangélique de Beatenberg (SBT Beatenberg) dans le canton de Berne. Il vient dès 1956 assister le pasteur Claude Broux, fondateur de ce qui devait s’appeler le mouvement France-Mission, et qui est un évangéliste particulièrement actif dans le nord le la Bretagne. Il participe à nombre de campagnes d’été sous la tente.

Jean Paar et Claude Broux devant la tente d'évangélisation dans les années 1960

Jean Paar et Claude Broux devant la tente d’évangélisation dans les années 1960

    Jean Paar s’engage en décembre 1960 comme équipier de France-Mission, l’un des tous premiers de cette famille d’Églises. Il ouvre en 1962 le poste d’évangélisation de Lannion qu’il développe et qui rachète à l’Église réformée des Côtes-d’Armor en 1969 le temple de la ville. Mais Jean-Paar se sent poussé à poursuivre un travail d’implanteur d’oeuvres. Il confie l’Église de Lannion au pasteur Maurice Leininger et se rend à Vitré, ancienne capitale du protestantisme breton, qui n’avait plus de pasteur depuis trois siècles ! Il y établit, non sans difficultés, une communauté évangélique en 1978. Il perd sa première épouse, Ivy, en 1986. Mais sa persévérance est récompensée. L’Église grandit et peut inaugurer un splendide local neuf de 300 places financé par des donateurs d’outre-Atlantique. Jean-Paar n’est plus seul, il est désormais accompagné de sa deuxième épouse, Elisabeth.

Sur un marché des-Côtes d'Armor...

Sur un marché des-Côtes d’Armor…

    En 1997, alors qu’il est déjà en retraite, il décide de prendre soin d’un groupe de maison établi à Lamballe où il s’est installé. Jean Paar poursuit son travail d’évangélisation, colportant sur les marchés de Lamballe ou Pléneuf-Val-André. L’oeuvre de Lamballe peut désormais accueillir un nouveau pasteur qui prend en charge l’Église.
Au début de l’année 2014, un AVC arrête en chemin un évangéliste toujours actif. Quelques semaines après, Jean Paar est rappelé près de Dieu. Une figure de l’évangélisation protestante de la Bretagne disparaît. Il restera à beaucoup le souvenir d’un homme particulièrement chaleureux, bienveillant, et rempli de consécration et d’enthousiasme pour le témoignage de l’Évangile.

Fabio Morin et Jean-Yves Carluer.

 

6 réponses à Jean Paar (1932-2014)

  1. John Hollins dit :

    Ce m’est fait plein des emotions de lire de la ‘promotion’ de Pasteur Jean Paar.
    Il etait vraiment un soldat du Seigneur. Je le connaisait pendant ma service pour
    la France Mission en Angleterre. Que le Seigneur beni les resultats de son travail
    dans ce monde. Que Dieu beni aussi sa veuve Elisabeth pendant ces jours a venir.
    Matthieu 25;23.

  2. John Hollins dit :

    I was deeply moved to read of the ‘promotion’ of Pasteur Jean Paar. I came to know him during my time working for France Mission in England. He was a true soldier of the Lord. May the Lord bless the results or all his work in this world ! Also may the Lord bless his widow Elisabeth in the days to come. Matthew 25:23.

    John Hollins

  3. Jean et mon mari – Harvey Trotter (aupres du Seigneur) ont travaille ensemble a Villard de Lans pour les jeux olmpiques 1968, tenant un stand de literature biblique. Que Dieu benisse Elizabeth et que le fruit de leur travaille continue. Ylonne Trotter

  4. JEAN-LUC BROUX dit :

    The last time I saw Jean Paar and his wife it was at the rail way station in Rennes.
    We met for 30 seconds. I was on my way to see my dying mother twas the year 2010.
    He managed to lift up my spirit with encouraging words. A month or so later he was at my mother’s bed side praying with her as she entered her rest. Jean Paar has been the other man of God in my family, he has been through the years a God loving figure in my life. He was there every year on the first of January. He ran the race and now has entered into his rest. Can’t wait to see him in heaven ! Praise God for his life what a brilliant testimony of the gospel of Christ !

  5. daniel broux dit :

    jean paar était mon parrain un homme de Dieu accompli je voudrais tant lui ressembler, il était comme disait Ralph SHALLIS un panneau indicateur montrant le chemin qui nous mène a DIEU par Jésus Christ ;être un panneau indicateur ressembler à Jésus ( en avoir l’apparence et le contenu une vie de prière) et d’intersession j’ai eu le privilège de le connaitre et d’être aimé par lui , Ivy sa première épouse , et élisabeth sa seconde épouse étaient toutes les deux des aides semblable à lui selon le coeur de DIEU j’ai hâte d’être au ciel pour chanter les louanges de notre Seigneur et Sauveur bien aimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *