Beaufort, en Plerguer : avant le monastère, un temple…

Le grand manoir d’Anne de Lespinay abrite aujourd’hui un monastère de moniales bénédictines. Ce fut, il y a trois siècles, un centre de rayonnement huguenot !

A lire dans « Mémoire protestante 35 », puis « Le château de Beaufort »

Lien direct vers l’article.

Jean-Yves Carluer

Ce contenu a été publié dans Le blog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *