La Ravardière, un combattant des guerres de religion…

On connaît, bien sûr, Daniel de la Touche, seigneur de La Ravardière, comme explorateur et marin. Nous avons déjà montré que l’origine de sa fortune avait été son mariage avec Charlotte de Montgommery. Nous le suivons maintenant comme officier dans les troupes royales, lors de la reconquête de la Bretagne sur le Duc de Mercoeur. Ce fut sa deuxième légitimité, celle d’un combattant audacieux.

A lire dans « Biographies », puis « Huguenots », puis La Ravardière -2

Lien direct vers l’article

Jean-Yves Carluer

Ce contenu a été publié dans Le blog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *