Anne d’Alègre, la protestante de la transition

La belle-fille de François d’Andelot est assez méconnue. Baronne de Vitré et de La Roche-Bernard (entre autres), veilla à l’application de l’Édit de Nantes en Bretagne

A lire dans « Biographies », puis « châtelaines huguenots », puis « Anne d’Alègre »

Lien direct vers l’article

Jean-Yves Carluer

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *